Muettes

Bon. Je comprends que je dois publier.

Un gros morceau en préparation (voire deux, mais ça prendra encore un peu de temps)

En attendant, j'ai fait une sortede crise d'angoisse. Je suis seule chez moi, il est tard et il fait tout nuit. Il n'y a que le bruit de mon ordinateur et celui de mes pensées. Sans m'en rendre compte, ces quelques lignes ont surgit sous mes doigts.

Je vous les livre, je crois que quelque chose ne tourne pas rond chez moi...

Ne prenez pas cela pour autre chose qu'une fiction écrite trop tard le soir. Ce serait malvenu.

_______________________________________________________________

Trop de silence dans ma tête.

Je crie, je pleure

Assourdissant silence qui me méprise de toute son oppression

Tension qui vibre, senteur de sang

Histoire de nerf qui craquent, claquent, lâchent

Silence !

Faites taire ces voix dans mon esprit

Résonnent dans le silence

Cristal bouillant, gélatine tiède

Empêtrée dans un lac de pensées incohérentes

Stop

Non

Trop de volutes incompréhensibles

Je crie dans le vide

Vomissant encore le silence

Gorge serrée, pierres sur la carotide

Froid et panique

Une angoisse profonde dans ce monde agité

Faites taire les voix muettes dans ma tête

Elles me rappellent toutes les erreurs du passé, me pressent de les oublier

De m’oublier

D’être oubliée

Un grand bruit et tout sera fini

Un trait de feu et le sang coulera

Je retrouverai la quiétude salée de l’insouciance

Non

Je ne veux plus vivre ce silence

Dormez, bonnes gens!

Il est deux heures et tout va bien!

Dormez!

Et oubliez la lucidité du soir

 

Angoisse Délire Ailes Déviation Pseudo-poésie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Maman, je t'ai dit de ne pas venir sur ce blog, merci. <3